Des produits adjuvants et fongicides conçus et fabriqués par en France

Feu bactérien des arbres fruitiers

Provoqué par la bactérie Erwinia amylovora, le feu bactérien est une maladie grave qui affecte les feuilles et les fleurs des arbres à pépins. Les bouquets floraux ou les pousses du printemps noircissent et se dessèchent. Les rameaux se courbent en crosses. Les feuilles semblent brûlées par le feu. 

https://www.helioterpen.fr/uploads/images/1565193252_actionpinarbresfruitiersmaladiefeubacterienpommier.jpg

(Crédits photo B. PETIT - INRA)

Le Feu bactérien se manifeste par un arrêt de la circulation de la sève vers le haut de la plante. La bactérie Erwinia amylovora provoque le flétrissement de l'extrémité du rameau pour ensuite toucher le reste des parties aériennes de haut en bas.
Les symptômes apparaissent souvent au niveau des fleurs, les pédoncules s'assombrissent et les feuilles deviennent brunes en formant un triangle brunâtre au niveau du pétiole. L'organe affectée finit par formée une crosse caractéristique de la maladie.
Des exsudats de bactéries peuvent être observés sur les parties végétales infestées.


La bactérie du Feu bactérien se conserve en hiver dans les chancres de la plante. Entrant en activité à 10°C, la bactérie atteint sa température optimale de développement en été entre 24°C et 27°C.
Au printemps, Erwinia amylovora contamine d'abord les fleurs et les jeunes pousses. Elle pénètre dans le végétal dans les zones de blessures naturelles ou accidentelles (plaies de taille, plaies de gel...).
Le feu bactérien est disséminé par la pluie ou le vent sous forme de filaments fins ou par les insectes qui sont attirés par les exsudats sucrés de la bactérie.

Aucun traitement curatif permet de lutter contre le Feu bactérien. Il faut être très vigilant à limiter au maximum les contaminsations.

Lutte prophylactique

Les plants trop infestés doivent être éradiqués de la parcelle par brûlage. Le temps sec réduit les risques de contamination.


Lutte phytosanitaire

Il est recommandé, dans certains cas, un traitement de débourrement au cuivre lors d'une contamination du Feu bactérien l'année précédente

Pour optimiser l’efficacité de vos fongicides contre le feu bactérien des arbres fruitiers, nous vous conseillons les adjuvants utilisables en agriculture bio ACTION PIN :

                            HELIOSOL®                                           CALANQUE®                                                  ESCAPADE®                                        HELIOTERPEN®  FILM

HELIOSOL Feu Bactérien ArboricultureCALANQUE Feu Bactérien Arboriculture