Des produits adjuvants et fongicides conçus et fabriqués par en France

Oeil de paon de l'olivier


La maladie de l’œil de paon, due au champignon Spilocaea oleaginum,  est spécifique à l’olivier.

Sur la face supérieure des feuilles, la maladie se manifeste par l’apparition de taches évoquant l’œil des plumes de paon. Cet œil est formé d’une série de cercles concentriques allant du vert au noir, puis du jaune au marron. 

https://www.helioterpen.fr/uploads/images/1565195570_actionpinarbresfruitiersmaladieoeilpaonolivier.jpg

(Crédits photo E. Coffinet - WIKIPEDIA)

La maladie perturbe la photosynthèse et provoque la chute prématurée des feuilles. Ainsi, elle affecte le rendement ainsi que la teneur en huile des olives.

Le champignon passe l’hiver sous forme de conidies dans les feuilles tombées au sol ou encore accrochées à l’arbre. Leur dissémination est assurée essentiellement par la pluie, via les éclaboussures, le vent y participe également. 

En conditions humide et à des températures de 12-15°C, les conidies émettent des zoospores qui produisent le mycélium qui va traverser la cuticule, puis se développer dans la feuille. La durée d’incubation varie selon la température. 

En conditions optimales, 16-20°C, l’incubation dure environ 12 jours. Des températures supérieures à 25°C arrêtent le développement fongique. L’hygrométrie optimale est de 80-85%.

Si les conditions sont favorables, soit 1 à 2 jours de forte humidité, le champignon sporule et les symptômes apparaissent. Si les conditions sont sèches, le champignon reste présent à l’état latent. 

Les périodes à risque réunissant les conditions de température et d’humidité adéquates, sont le printemps et l’automne.


Moyens prophylactiques 

Ils consistent à limiter le développement de l’herbe sous ou près des arbres et éviter autant que possible d’irriguer. 

Lutte phytosanitaire 

La lutte préventive s’effectue au moyen de fongicides autorisés pour cet usage, l’ajout d’un adjuvant permet d’améliorer leur régularité d’action. Le seuil d’intervention est de 10% des feuilles atteintes.

Pour lutter contre l’œil de paon de l'olivier, nous vous conseillons le fongicide ACTION PIN :

                        HELIOCUIVRE®

HELIOCUIVRE Oeil Paon Olivier

Pour optimiser l’efficacité de vos fongicides, nous vous conseillons les adjuvants utilisables en agriculture bio ACTION PIN : 

                            HELIOSOL®                                           CALANQUE®                                                  ESCAPADE®                                        HELIOTERPEN®  FILM

HELIOSOL Oeil Paon Olivier