Des produits adjuvants et fongicides conçus et fabriqués par en France

Rouille brune de la céréale

La rouille brune est une maladie foliaire causée par un parasite obligatoire : Puccinia recondita. Elle apparait généralement tardivement et peut provoquer de gros dégâts si elle est mal contrôlée. Les variétés sensibles doivent être surveillées avec plus d’attention. Les feuilles sont les principaux organes attaqués, les gaines le long de la tige sont parfois atteintes et en cas de très forte infestation, les épis peuvent aussi être touchés.

Les espèces les plus sensibles sont le blé tendre, le blé dur ainsi le triticale. En cas de forte attaque non maîtrisée, les pertes peuvent aller jusqu’à 50 quintaux/ha.


https://www.helioterpen.fr/uploads/images/1564419150_actionpincerealesrouillebruneble.jpg

(Crédits photo Agrifind.fr)

La maladie apparait généralement tardivement sur les feuilles supérieures entre le stade dernière feuille pointante et l’épiaison. Si l’hiver est doux et les semis précoces, quelques pustules peuvent être observée dès le stade 3 feuilles.

Dans la parcelle, la répartition est homogène.

Sur les feuilles, les pustules évoluent du brun au brun orangé, essentiellement sur la face supérieure. En cas d’infestation forte, l’épi peut être atteint.

La rouille brune passe l'hiver sur les repousses de céréales ou sur les cultures d'automne semées tôt.  

Les conditions favorables à la sporulation et la germination des spores sont des températures situées entre 15°C et 22°C, associées à une hygrométrie proche de la saturation.

Ainsi, la rouille brune se développe habituellement de mi à fin d’été,  sous condition de nuits fraîches et de rosée nocturne, alternant avec des vents sec capables de propager les spores.

L'évolution du climat aidant (douceur hivernale et chaleur printanière), les chances et la précocité d'apparition du champignon devraient augmenter.


Lutte agronomique

La lutte culturale est essentiellement orientée vers le choix de variétés peu sensibles.
Eviter de laisser des repousses de céréales ou adventices de types graminées qui serviront de plantes relais durant la période hivernales.

Lutte phytosanitaire

Compte tenu du caractère explosif de la maladie, l'observation est essentielle pour intervenir de façon optimale. Ainsi, la lutte préventive, au démarrage de la phase exponentielle de développement de la maladie, est la plus efficace.

Pour lutter contre la rouille brune de la céréale, voici les adjuvants utilisables en agriculture bio ACTION PIN  conseillés en association avec un produit fongicide :

                          HELIOSOL®                                           CALANQUE®                                                  ESCAPADE®

HELISOL Rouille brune cerealesCALANQUE Rouille brune cereales