Des produits adjuvants et fongicides conçus et fabriqués par en France

Le Monde des adjuvants

QU’EST-CE QU’UN ADJUVANT ?

Il s’agit d’une préparation dépourvue d’activité phytopharmaceutique telle que définie par le règlement européen 1107/2009 (article 58) mais que l’on ajoute en mélange extemporané aux traitements phytosanitaires afin de renforcer leurs propriétés physiques, chimiques et biologiques. 

Les adjuvants sont utilisés en France sur plus de 14 millions d’hectares.

Ils sont surtout utilisés en grandes cultures et sont moins répandus en viticulture et en arboriculture.

Aussi, encore assez mal connue, l’utilisation des adjuvants augmente d’année en année car leur usage s’insère parfaitement dans les enjeux de l’agriculture moderne.


UNE RÈGLEMENTATION EUROPÉENNE NON UNIFORMISÉE

La mise en marché des adjuvants est réglementée en Europe mais n’est pas uniformisée au niveau européen.

En France, les adjuvants doivent obtenir une Autorisation de Mise en Marché, homologation attribuée par l'ANSES, sur la base d’essais démontrant le mode d’action de l’adjuvant sur au moins l’une des 7 fonctions prédéfinies et un des 4 usages prédéfinis (herbicides, fongicides, insecticides et régulateurs de croissance). 

Certains états membres ne demandent pas d’Autorisation de Mise sur le Marché mais simplement une déclaration d’utilisation aux autorités nationales. C’est le cas par exemple de l’Autriche. Il n’y a pas non plus de règlementation européenne uniformisée sur les adjuvants utilisables en Agriculture Biologique. La France a cependant décidé de n’autoriser en Agriculture Biologique que les adjuvants à base de substances naturelles suivantes :

    • Lécithine

    • Huiles végétales

    • Huiles de paraffine

    • Terpènes de pin

    • Savon mou/savon noir


LES DIFFÉRENTES FAMILLES D’ADJUVANTS

L’utilisation d’un adjuvant a pour objectif d’améliorer les propriétés de la bouillie dans laquelle il est introduit.

Il faut, pour optimiser sa mise en œuvre, connaître les différentes propriétés de l’adjuvant et son mode d’action.

On classe les adjuvants habituellement en 3 classes en fonction de leur nature chimique :

  1.  Les mouillants pour une meilleure couverture du feuillage (composés tensio-actifs),
  2.  Les huiles pour la pénétration des bouillies (huiles minérales ou végétales),
  3.  Les sels pour éviter le dessèchement des gouttes (le plus souvent solution aqueuse de sulfate d’ammonium).

LES ADJUVANTS, UN OUTIL D'OPTIMISATION

L'apport d'un adjuvant se révèle particulièrement opportun lorsque les spécialités phytosanitaires sont utilisées dans des conditions qui ne leur permettent pas d'exprimer leur potentiel : En effet, des conditions de pluie, de température basse, d'humidité, les UV, etc, peuvent gravement inhiber l'efficacité d'une spécialité phytosanitaire. L'adjuvant contribue à sécuriser l'action de ces spécialités.

Il existe au sein des adjuvants une diversité très importante de produits caractérisables par leurs propriétés singulières.

On peut ainsi choisir entre ces propriétés pour optimiser spécifiquement l’efficacité de chaque bouillie de traitement. 

Réponses spontanées d’un panel d’agriculteurs à la question : « POURQUOI UTILISER UN ADJUVANT ? » sur 1105 exploitations utilisant au moins d’un adjuvant



Source : AFA 2009


COMPRENDRE LES FONCTIONS D’UN ADJUVANT

Pour être homologué en France, un adjuvant doit démontrer son action sur l’une des 7 fonctions définies :

  1.  Amélioration de la qualité de bouillie (compatibilisant, stabilisant, antimoussant, modification de pH) : stabilise et maintient les propriétés physiques des matières actives lors de la préparation de la bouillie.
  2.  Amélioration de la qualité de pulvérisation : régularisation ou augmentation de l’angle de la lame de pulvérisation ou limitation de la dérive.
  3.  Augmentation de la rétention : augmentation de la quantité de bouillie retenue par le couvert végétal juste après la pulvérisation.
  4.  Augmentation de l’étalement (angle de goutte, tension de surface) : augmentation de la surface de contact d’une goutte à l’équilibre.
  5.  Maintien des propriétés de la préparation (humectation, résistance aux UV) : stabilise et maintient les propriétés physiques ou chimiques des matières actives sur le végétal.
  6.  Réduction du lessivage : Quantité de bouillie restant sur la plante après la pluie;
  7.  Amélioration de la pénétration : Amélioration de la rapidité ou de la quantité de matière active pénétrant dans la plante.

 

LA RÉTENTION : FONCTION ESSENTIELLE D’UN ADJUVANT

La rétention est une fonction majeure parmi les 7 fonctions d'un adjuvant.

Elle exprime la quantité de bouillie retenue par le couvert végétal quelques instants après l'impact des gouttes lors de la pulvérisation.

Elle est essentielle, quel que soit le type de produit de traitement (fongicide, insecticide, herbicide, régulateur de croissance) et quel que soit son mode d'action (produit de contact, pénétrant ou systémique).

Plus de produit retenu par la plante, c'est moins de rebond et moins de perte au sol : c'est une pulvérisation plus efficace.

C'est l'anti-rebond, (grâce à la chute quasi-instantanée de la tension de surface dynamique – TSD), qui est à l'origine de la rétention. En évitant les phénomènes de rétractation et d'explosion de la goutte (par absorption de l'énergie cinétique), il permet l'accrochage des gouttes, même de grande dimension, quelle que soit la surface de contact.


POURQUOI PRÉFÉRER UN ADJUVANT AVEC LA TECHNOLOGIE TERPÈNES DE PIN D’ACTION PIN ?


  • des mouillants d’origine végétale
  • des produits utilisables avec toutes vos préparations : fongicides, insecticides, herbicides, régulateurs de croissance
  • des produits utilisables en agriculture conventionnelle, en BIO (certifiés Ecocert Intrants) et en association avec les produits de biocontrôle
  • des produits facilement biodégradables et limitant l’impact des traitements sur l’environnement
  • des adjuvants largement éprouvés et recommandés dans de nombreuses associations
  • une Technologie Terpènes de Pin unique sur le marché
  • des adjuvants à mettre en premier dans la cuve (facilitent le mélange)
  • une qualité de fabrication premium, sous norme ISO, made in France

Retrouvez tous les produits adjuvants ACTION PIN en cliquant ici

LES ADJUVANTS

LES FONGICIDES

AGRICULTURE DURABLE